Skip to content

Temps de cerveau disponible*

29 mai 2011

Construire une revue est un travail d’équilibriste. Deux forces s’affrontent sur le fond de la chose : la rédaction (les purs, les chevaliers Jedis) et les commerciaux (les vendus, le côté obscur).

Car (et attention, ça va dénoncer sévère) l’indépendance de la presse est un mythe. Voilà, c’est dit, à part quelques rares canards dont les revenus sont intégralement assurés par les abonnements, nous sommes tous les prostitués des annonceurs.

C’est simple : si, quand vous ouvrez un magazine, vous y voyez de la pub, vous pouvez considérer d’office que l’info qui y est présentée est orientée.

S’il y a de la pub, il y a des sous, et s’il y a des sous, il y a des pressions. La pression s’exerçant toujours dans le même sens, de l’annonceur vers la rédaction, transmise diligemment par le commercial.

Mise en situation : réunion de sommaires de Chokolat. Sont présents les 3 membres de la rédaction, les 7 commerciaux et le Wonderful Chef. Vous vous demandez ce que diantre les commerciaux peuvent fabriquer dans une réunion de sommaires ? Voici :

Griotte : Ok, bienvenue à tous et merci d’être là, nous allons préparer ce matin les sommaires de Chokolat pour le prochain semestre. On y va ? Des idées pour le numéro de rentrée ?

Diane : Pour la rubrique Matériel de septembre, je pensais à…

Commercial 1 : Justement, pour Matériel, j’ai un annonceur qui sort un nouveau batteur à chocolat. Il m’a plus ou moins promis un plan pub à l’année alors bon, je voudrais le brosser dans le sens du poil. On peut parler de son batteur ?

Diane : Ce serait intéressant de faire un test comparatif, non ?

Commercial 1 : Avec d’autres marques ?

Diane : Oui, c’est un peu le principe du comparatif…

Commercial 1 : Alors non, ce serait mieux de ne parler que de lui.

Le Barbu : On ne va pas faire tout un article sur un putain de batteur à chocolat !

Griotte : Ok, je crois que ce que le Barbu veut dire, c’est que s’il s’agit juste de parler d’un nouveau batteur, on peut le caser dans la rubrique « Tout nouveau », non ?

Commercial 1 : D’accord. Mais avec une photo.

Commercial 2 : Moi aussi j’ai des nouveaux machins qui sortent je crois. On peut les mettre ?

Commercial 7 : moi aussi !

Commercial 5 : moi aussi !

Commercial 6 : moi aussi !

Griotte : La rubrique « Tout nouveau » est faite pour ça… D’autres idées ? Un numéro de rentrée, retour de vacances, l’automne qui arrive, Noël qui approche…

Commercial 3 : à propos de Noël, y’aura surement des pubs autour des emballages, des coffrets cadeaux. On peut mettre un article là-dessus ?

Le Barbu : on a fait ça exactement l’année dernière.

Diane : et l’année d’avant.

Commercial 3 : Forcément, ils annoncent tous les ans là-dessus.

WC : Marronnier. Trouvez un moyen de rendre ça plus sexy.

Griotte : C’est marrant, on a eu cette conversation mot pour mot l’année dernière.

Diane : Et celle d’avant.

WC : Ne commencez pas à jouer les purs, sans les pubs personne ne bouffe.

Griotte : Si on parlait de Noël à travers un article sur les vitrines de fêtes ?

Commercial 4 : Justement, j’ai un annonceur qui organise un salon avant Noël.

Griotte : et ils auront des exemples de vitrine ?

Commercial 4 : Non, enfin je ne crois pas.

Griotte : … Bon. Sinon j’avais une idée : j’aimerais bien faire un sujet sur les édulcorants dans les chocolats. Un rapport de l’Anses vient de sortir, incriminant notamment l’aspartame dans des accouchements prématurés.

WC : Non. On a des fabricants d’aspartame qui annoncent dans Edukorant Mag.

Griotte : Mais c’est important ! Et vraiment intéressant. On peut se contenter de présenter les différentes études et leurs conclusions. On ne prend pas parti, on explique objectivement.

WC : Si vous placez un expert qui dit que l’aspartame ne présente aucun danger, ok. On en a sous la main, demandez à la rédac d’Edulkorant.

Le Barbu : Vous ne croyez pas qu’on doit aux lecteurs un minimum d’impartialité ?

WC : Mais vous en avez plein, des articles impartiaux… Comme votre machin sur le truc équitable, là. On vous a laissé faire ce que vous vouliez, non ?

Le Barbu : On fait ce qu’on veut tant qu’on ne fâche personne, c’est ça ?

WC : C’est ça. De toute façon tout le monde en parle, de l’aspartame, alors à quoi ça sert d’en rajouter ?

Le Barbu : ça sert à ne pas passer pour des gros cons de vendus.

WC : comme si les lecteurs s’en apercevaient… Moi, ce que je veux, c’est de la pub. Votre job, c’est créer un environnement propice pour les annonceurs.

Griotte : et fournir au lectorat une revue intéressante, de qualité ? Non ?

WC après une pause de 45 secondes : Bien sur, si les articles sont trop pourris, les annonceurs iront voir ailleurs.

Voilà. D’un côté la rédaction, qui croit qu’elle fait une revue pour ses lecteurs (mais ne peut ignorer que ses salaires sont en partie payés par la pub). De l’autre les commerciaux, qui considèrent la revue comme un support pour ses annonceurs (mais ne peut négliger qu’un minimum de qualité est requise pour continuer à les attirer). Et le Chef (je vous laisse deviner de quel côté il penche…). Pas si simple. Et juste au cas où ceci vous semblerait encore trop manichéen, laissez-moi vous murmurer quelques mots doux tels que publirédactionnel, ménage, voyage de presse ou cadeaux aux journalistes… L’éthique de la presse est un vaste sujet. On en reparlera.

* L’expression fait référence aux propos de Mr Le Lay, alors PDG de TF1, qui avait déclaré que son job était de créer du « temps de cerveau humain disponible » pour Coca Cola.

Publicités
7 commentaires
  1. J’apprécie l’impartialité de cet article : aucune marque de chocolat n’est citée… Cela voudrait-il dire qu’aucun chocolat n’a motivé l’ouverture de ce blog? D’ailleurs pourquoi ne pas organiser un TOP chocolat 2011, ou une cérémonie des Gérards du chocolat?

  2. Les Chroniques de Rubrik sont et resteront impartiales. Les chocolatiers pourront aligner les millions, ils n’auront pas ma liberté de bloguer. Bonne idée, les Gérard du chocolat ! Après tout, tant qu’à ne pas gagner d’argent, autant se faire des ennemis en plus, non ?

  3. Cet article, ça fait des mois que je me dis qu’il faut que je le fasse.

    Trop tard, c’est fait.

    • Un petit défi ? Au premier qui balance sur les ménages !

      • Les ménages ? Quid ? Une joyeuse coutume de la presse qui aura échappé à mon œil acerbe et néanmoins aiguisé ?

  4. Ta ta ta ! Je ne spoilerai mon futur post ! Mais ci-dessous quelques adresses pour découvrir cette joyeuse coutume :
    http://www.rue89.com/2009/01/02/france-3-un-journaliste-promu-apres-un-menage-a-la-prefecture-0 ou
    http://www.comlive.net/Les-menages-des-stars-de-la-tele,80943.htm

    • Ah, je n’ai pas d’exemples de la chose. Enfin, pas que je sache 🙂 Je vous laisse donc le gain de ce défi avec plaisir.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :